Lyon, une ville plus humaine - Tiveria

Lyon : la construction d’une ville plus humaine

 
Lyon est désormais une ville plus humaine et aussi plus verte ! Chaque quartier lyonnais a contribué pour rendre cette ville plus agréable à vivre et plus responsable. Toutes les nouvelles initiatives ainsi que les nouveaux projets sont établis de sorte à mettre l’humain et l’environnement centre des préoccupations. Du label, ville durale et équitable aux grands projets de développement durable, Lyon s’oriente vers sa transformation en une ville plus humaine et durable.

Label Lyon : ville durable et équitable

Le label « Lyon, équitable et durable » est une initiative unique en France. C’est une initiative lancée par l’adjointe à la mairie en 2010, Guylaine Gouzou-Testud. Ce label est mis en place pour récompenser en premier lieu, les acteurs. Et en second lieu, à les inciter à adopter le mode de consommation responsable. Plus précisément, ce label qui sera délivré permettra de donner une visibilité aux offres locales de produits et de service responsable. À travers ce label, la ville de Lyon encourage les consommateurs et les entreprises locaux à participer au quotidien pour le développement durable. 240 entreprises figurent parmi les entreprises labélisées actuellement. La mise en place du label : ville durable et équitable nous montre les efforts de Lyon pour se convertir en une ville plus humaine.

Son obtention requiert le respect de plusieurs critères mis en place par la ville. Les organisations qui souhaitent le recevoir doivent d’abord démontrer un engagement exemplaire en termes de développement durable, puis elles doivent répondre à 5 exigences essentielles. Ces organisations doivent, en premier lieu, démontrer une bonne gestion environnementale qui aide à préserver les ressources et les énergies. Ensuite vient la gestion sociale. Il s’agit ici de la valorisation de son capital humain en s’organisant de manière éthique et équitable. Puis, entrent en jeu l’achat et la consommation responsable. Il faut que l’organisation, dans son processus d’achat, privilégie les produits ayant une forte valeur sociale et environnementale. Comme quatrième critère, les organisations candidates doivent impérativement s’engager au niveau sociétal à travers une démarche sociale et solidaire. Enfin, elles doivent prendre en compte de son impact social dans ses innovations.

Des mobilités douces, pour une ville plus humaine

Se déplacer sans polluer, telle est l’orientation actuelle de la ville de Lyon. Le Grand Lyon a fourni des efforts considérables en ce qui concerne la recherche d’autres alternatives à la voiture. Dans le cadre de sa politique en faveur des déplacements doux, la ville mise sur l’extension des pistes cyclables en favorisant l’usage des vélos. Parmi les initiatives renforçant ces stratégies figurent : l’extension du réseau cyclable de plus de 200 km, la mise en place de 1 000 arceaux de stationnement des vélos, la création de l’association Lyon Vélo, le transport en tricycle électrique, et le vélo-taxi. Le fait de diversifier les services vélos sur le territoire de l’agglomération lyonnaise lui permet de servir au mieux ses habitants, tout en se préoccupant de ses impacts environnementaux.

Le renforcement de la solidarité de la cohésion sociale pour une ville plus humaine

Cette orientation stratégique de Lyon consiste à renforcer les liens entre les humains, les sociétés et les territoires. Les logements sociaux, les séniors, les familles les plus précaires, les quartiers « politique de la Ville », le numérique sont au centre des préoccupations des actions sociales exécutées dans la ville. Dès 2016, grâce à cette stratégie, Lyon a dépassé le seuil symbolique des 20 % des logements sociaux. Un projet encore plus impactant est apparu en 2018 : le projet « permettre à tous d’agir sur leur vie et leur environnement ». Il se base autour de 5 thématiques essentielles : le développement social, éducatif, environnemental, familles et développement local. Ce projet est piloté par le Centre social de la Sauvegarde à la Duchère, et a engendré une forte mobilisation des acteurs concernés autour de la même année.

La préservation de la biodiversité en faveur d’une ville plus humaine

La mise en place d’une ville durable nécessite une forte considération de la place importante du faune et de la flore. Non seulement la préservation de la biodiversité permet de lutter contre le réchauffement climatique, mais aussi elle impacte positivement sur la santé de ses habitants. Au sein du Zoo de Lyon, l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) a répertorié 56 % des espèces comme étant en danger. En 2018, Lyon a mis en place son Atlas de la Biodiversité communale. C’est un outil plutôt pratique pour capitaliser les inventaires de la faune et de la flore. Il permet également de visualiser les espèces présentes dans la ville avec leur statut de protection.

Rendre une ville plus humaine consiste à mélanger solidarité des habitants et développement durable. Vous aussi, avec Tiveria Organisations, vous pouvez rendre vos projets d’évènements plus humains et impactant à travers nos accompagnements.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *